La recherche d’une interaction de confiance

 

Rocky est un poney qui n’accepte plus le licol. Il l’a eu deux fois en tout et pour tout : une fois pour la castration et une fois pour le transport. L’idée de base pour le moment est d’avoir un poney qui accepte de rester  avec l’humain à ses côtés, avec toujours la possibilité de s’en aller si c’est son choix.

C’est la différence entre une interaction où l’on travaille l’acceptation de la contrainte (le poney serait tenu en licol par exemple) ou bien une interaction où l’on va miser sur la confiance à construire.
Vous verrez que si pour certains équidés, c’est quelque chose de simple, pour Rocky ça reste encore complexe !
Stessy, une de mes élèves avait, avant cette vidéo déjà entamé une relation de confiance avec le poney mais vous verrez aussi, comme elle le reconnait, les petites erreurs qu’elle commet. Pour avoir déjà interagit avec Rocky, son seuil de tolérance peut être vite franchi avant qu’on s’en aperçoive.

 

Cet article, publié dans Education et apprentissage, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s