Éducation du jeune cheval

Le cheval en formation est un parcours passionnant. Au delà du débourrage, qui reste un instant capital auquel il faut accorder une importance particulière, il y a de multiples aspects à ne pas négliger.

La gestion du poulain à la naissance et au sevrage, l’éducation avant le débourrage, les premiers apprentissages et le début du travail à pied sont des moment clés à  réussir absolument. Nous sommes tous d’accord pour dire qu’il vaut mieux débuter un jeune cheval intact ou vierge que de réhabiliter, rééduquer, redébourrer un cheval raté et gâché par l’homme. kanelle oulzi poning

Et ensuite vient le temps du débourrage et du travail du jeune cheval. Beaucoup de chevaux se retrouve à devoir gérer leur éducation en même temps que leur débourrage. Un bon professionnel saura gérer ses deux dimensions à la fois et les rendre « digestes » pour le cheval.

oulzi

Il est aussi possible et même souhaitable d’entamer une certaine éducation avant même le débourrage, ne serait-ce que pour pouvoir soigner et manipuler son poulain a minima  et déjà voir avec lui les bases intelligibles d’un respect mutuel et d’une relation de confiance. De cette façon, le débourrage à proprement dit ne sera pas perçu comme une période sensible (événement marquant dans la vie d’un individu tel le sevrage par exemple) mais plutôt comme une énième proposition faite au cheval.

Quelque soit l’âge, l’avancement et le parcours du cheval, il est toujours possible d’évoluer en partant de là où en est le cheval. Même si cela peut nous paraître enfantin, ordinaire ou normal, il y a beaucoup à apprendre pour un jeune cheval afin qu’il découvre le monde des humains et leurs aspirations qui ne sont pas toujours ses propres priorités.

S’il subsiste le moindre doute chez l’humain qui doit gérer l’éducation et le débourrage de son cheval, il convient de s’en remettre à un professionnel de confiance. Une situation où l’humain est en apprentissage pour former un poulain lors de son débourrage est une situation extrêmement compliquée à gérer au niveau cognitif et émotionnel pour un cheval. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel que saura gérer la TOTALITÉ des besoins de votre cheval lors de son débourrage.

J’ai pour ma part débourré quelques chevaux et poneys et je suis aujourd’hui associée à une professionnelle du débourrage, Sophie Daveau qui peut prendre en charge intégralement votre cheval . Il est également possible de se former avec des chevaux d’école si vous avez besoin d’évoluer  sur certains aspect lors du débourrage de votre cheval afin d’être à jour lorsque vous repartirez avec votre cheval.